26/07/2017

Momo nous a quitté

C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris le décès d’Olivier Hart le 24 juillet

Plus connu sous le surnom de « Momo », il avait suivi la vie du Club Anjou dans les années 90 et jusqu’au milieu de la décennie 2000. Les bons souvenirs de soirées passées avec Momo sont nombreux, car sa joie de vivre était communicative. A l’époque où nous organisions Luçon, il était le « fer de lance de nos soirées animées ». A Chaillac, les anglais l’avais appelé « The big marshall ».

Curieux de tout, généreux en amitié, Il était passionné par son travail de pâtissier et plus particulièrement la chocolaterie.

Sa santé devenant plus fragile, il avait par la suite levé le pied à nos sorties, après Berlin en 2004. Pour nous Lionnais, c’était toujours un plaisir de le croiser et partager un moment avec lui.

Grâce à Patricia, sa femme qu’il a épousé en 2012, il avait trouvé un équilibre et un modérateur, qui lui a peut-être parfois fait défaut étant plus jeune.

Il nous a quitté suite à une crise cardiaque à l’âge de 49 ans.

Nos pensées vont à Patricia et à la famille d’Olivier, sa mère et ses deux sœurs.

Si vous le souhaitez vous pouvez laisser un message ci-dessous, l'ensemble des messages sera transmis à sa famille.


Nom :
e-mail :
Votre Message :

Liste des Gazettes

Choisissez une année :
Ce weekend c'est Burin
GREZ 2017 C'est parti !
Rétro Gazette - 1988 - B comme Branchu !
Retour sur l'AG du club du 4 Février dernier
JOUR DE PÊCHE EN SPACE 2000 !

La Gazette



2017-03-12

Rétro Gazette - 1988 - B comme Branchu !



Retro Gazette, 1998,  Texte G VERNIER

 "Les échos de la course,

              "B comme Branchu"



BOURG EN BRESSE

La famille BRANCHU s’agrandit. Nous connaissions Bruno et Pierre, voilà Alain et Steve :

attention aux virages.


DUNKERQUE

En « S » Course sans histoire, on se blase, l’habitude.

Bien sûr, Bruno BRANCHU s’est mis en tête de battre l’exploit record de Patrick GODICHEAU.


Vous vous souvenez, l’envol de Jabelines et le tonneau barriqué.


C’est fait, Bruno a réussi.

Il s’entrainait depuis longtemps mais s’arrêtait toujours avant la dernière phase (il faut excuser les timides).


Le record est battu : en 9 secondes, dérapage à fond, assiette latérale à 30°, basculement sur l’avant, semi-éjection du pilote (2/3 du corps), retournement, éjection totale vers l’arrière, l’appareil s’immobilise sur le dos mais pas Bruno BRANCHU qui se précipite, empoigne l’aéroglisseur, le remet à plat, saute dedans, tire sur le lanceur ….


... Le moteur démarre à la première sollicitation et en route à la même cadence que précédemment, c’est-à-dire à fond, pour tenter de reprendre la première place qui vient de lui échapper. La routine…. !

Jacques LALLEMAND, ce vieux renard des circuits, ne dort pas et fait le nécessaire pour gagner, précédant la trombe apocalyptique de Bruno.

G VERNIER


Les Vidéos de l'époque et d'aujourd'hui:

Dunkerque :  https://youtu.be/aVlnSBko7ZQ

Jabline: https://youtu.be/D7vTIQwsflk

Et ... la relève est assurée, voir à partir de 25 sec:

https://www.youtube.com/watch?v=eZYhsB5nQjc